Cabrettes et Cabrettaïres au Super Lioran...
Cette année, s'est déroulé la septième édition du wec ski organisé par l'association " Cabrettes et Cabrettaïres ". Ce week-end spécial musique et ski s'est tenu du 8 au 9 Février 2014 au Lioran. Pour cette édition, une quinzaine de musiciens chevronnés se sont déplacés pour passer un moment amical et festif.

Tout commença avec le départ de Paris au Lioran, chez notre président Victor Laroussinie où nous dûmes attendre un retardataire. Puis nous pûmes prendre la route de nos chères montagnes. Cette année, aucun problème d'itinéraire lors de notre descente au pays. Le voyage se passa bien, si bien qu'un bar fût ouvert à l'improviste dans la voiture et officialisa ainsi le départ de ce wec.

Le groupe arriva aux gîtes vers 3 heures du matin. Chaque participant prit possession des lieus en attendant que le participant du pays arrive sur place. Malgré la fatigue du voyage, nous commençâmes à faire une partie de " pérudo " (jeu de société) autour d'un ou deux verres jusqu'à que la fatigue nous gagne complètement.

Après une bonne nuit de sommeil et un petit-déjeuner copieux, nous prîmes la route pour la station du Super Lioran. Arrivés à destination, nous choisîmes notre matériel de haute compétition chez notre ami Jérôme de Sport 2000 et nous commençâmes à descendre nos premières pistes.


Durant cette première journée, les conditions climatiques étaient très compliquées, avec une grosse tombée de neige et un épais brouillard qui nous empêchait de voir à plus de un mètre dans certaines parties de la station. Plus le temps passa, plus le climat s'aggravait si bien que lors de la photo de groupe, on eut du mal à se reconnaître : à vous de deviner maintenant qui est qui !
De retour aux gîtes, nous voulions prendre un apéritif bien mérité. Nous allâmes donc chercher les bouteilles qu'Olivier avait mises la veille au frais, malheureusement celles-ci se trouvaient au congélateur : nous trouvâmes donc les bouteilles d'apéritif congelées ! Nous dîmes les réchauffer en les mettant sous l'eau chaude.

Vers l'heure du déjeuner nous prîmes une pause autour d'un vin chaud pour certains et d'autres échangèrent le matériel nécessaire au regard de la quantité de neige qu'il y avait sur la station. Après le retour des plus courageux, nous décidâmes de retourner aux gîtes manger et se reposer à cause de la météo.


Après cet épisode amusant, nous rencontrâmes un groupe de retraités qui était intrigué par notre musique. Ainsi, Vincent improvisa un petit cours de danse à ces personnes. Puis nous partîmes pour un repas musical au Médiéval à St Flour. Comme d'habitude l'ambiance était joyeuse et festive et tout se passa parfaitement jusqu'au moment du retour au gîtes. Le temps normal pour faire le trajet était de 30 minutes mais c'était sans compter sur la neige qui était tombée durant le repas !
Et oui! nous mîmes plus de trois heures pour rentrer jusqu'à nos lits et nous dûmes passer par l'épreuve des chaînes que Vincent attendait impatiemment ! Il lui fallut l'aide de Pilou et de Xavier pour pouvoir les mettre en 28 minutes chrono en main.

Mais ce ne fut pas le seul problème que nous eûmes pour rentrer car lors des derniers kilomètres qui nous séparait de notre but, nous cassâmes les chaînes ! Par conséquent, nous dûmes terminer le trajet à pieds, avec les instruments sur le dos !


Le lendemain, notre dernière journée de ski s'acheva à 17h et nous dûmes prendre la route du retour et ainsi mettre fin à ce merveilleux week-end qui nous a été offert par Cabrettes et Cabrettaïres. Je n'aurai qu'une chose à dire : " A l'année prochaine ".