Je prendrais bien un petit ALIQUOD moi...
Le printemps va bientôt montrer le bout de son nez et une nouvelle fois, pour la 5e année consécutive, l'association "Cabrettes et Cabrettaïres" a organisé sa traditionnelle et désormais incontournable soirée dansante "Aligot Cabrette".

Victor Laroussinie, président de l'association, ne s'attendait pas à avoir autant de convives pour sa soirée Aligot. En effet, l'édition 2012 avait remporté un franc succès mais ce vendredi 12 avril 2013 a dépassé toutes les attentes avec près de 120 sociétaires venus déguster, dans la bonne humeur, l'Aligot.


Mais me direz-vous, d'où vient donc ce mot "aligot" ? Les pèlerins arrivés à Aubrac cherchant à se restaurer demandaient juste un petit ALIQUOD - qui veut "quelque chose" en latin - à manger. L'évolution phonologique faisant le reste, le mot devint "aligot".

Tout le monde s'est régalé avec l'aligot préparé selon la tradition par notre ami Cabrettaïre Alain Pouget venu tout spécialement de St Urzice. Au menu, l'inévitable charcuterie de nos montagnes, le pounti et pour accompagner l'aligot, un sauté de veau Marengo…

recette qui nous vient de l'épopée napoléonienne : "La bataille de Marengo", dans le Piémont, où l'officier de bouche de Napoléon Bonaparte doit donc faire preuve de beaucoup d'imagination pour manier les casseroles et surtout les remplir avec les moyens du bord afin de sustenter son maître.
Puis après le fromage, le dessert…un fondant au chocolat sur un lit de crème anglaise servi avec une belle fouace !

Bien entendu, le tout est apporté directement du pays, pour la modeste somme de 20euros !

C'est bien connu, les musiciens sont de bons-vivants et la joie de se retrouver n'est que plus vive autour d'un bon repas ! Le plat dégusté, vielles, accordéons, cabrettes se sont rapidement mis à chanter, les jambes à valser et les pieds à taper la bourrée. Le temps n'a plus d'importance, on donne libre cours à notre faim de joie et de détente.


Cabrettes et Cabrettaïres peut donc se féliciter d'avoir réjouis les ventres et les cœurs à cette soirée qui s'est terminée très tôt… vers deux heures du matin !